Municipalité de Saint-Simon-de-Rimouski

Mot du Maire

Mot du Maire

Saint-Simon-de-Rimouski est un petit hameau paisible que des milliers de gens traversent chaque année par le route 132 sans même le voir. Seuls les curieux, ceux à la recherche d’un autre milieu de vie, et quelques visiteurs venus au hasard, seuls ceux-là le découvrent vraiment, pas d’un seul coup, mais graduellement, de jour en jour, en venant y vivre quelques semaines, puis en y cherchant un chalet pour y passer plus de temps, et finalement, comme il arrive souvent, envoûtés par cette atmosphère particulière qui l’imprègne, pour s’y installer de façon permanente. Le village est entouré de terres cultivées. Certaines d’entre elles ayant été passées d’une génération à l’autre depuis des siècles. On y retrouve des noms qui nous rattache aux seigneuries du régime français. Le travail de ces gens de la terre est le socle qui supporte toute notre société, de la culture de la terre à la culture qu’on dit générale. Ces terres nous rattachent à nos fondements, à notre patrimoine, aux temps où il y avait une pêche à la fascine dans l’anse, où on “jiggait” la morue au large, où il y avait deux moulins à Porc Pic et une fonderie dans les rangs en arrière, s’il faut en croire le nom qui est resté.
Saint-Simon est aussi un havre. Ceux qui y viennent plus récemment souvent recherchent la mer, ce qu’est devenu le fleuve lorsqu’il coule sur nos berges. Ils viennent pour ces vagues qui se brisent sur les rochers, pour la baleine aperçue au hasard d’une promenade près de l’eau, pour cette brise marine qui transporte notre imagination au loin, pour ces navires qui voguent sous notre regard, vus du haut du belvédère Beaulieu. C’est le tourisme que nous accueillons, d’ailleurs. Pas ceux qui cherchent la foire et les feux d’artifice. Ça, c’est ailleurs, pas ici. Le touriste qui se plaît chez nous est celui qui entre dans notre nature comme on entre dans un lieu sacré, en chuchotant, pour s’y recueillir, pour contempler et s’émerveiller de la beauté du monde.
Et Saint-Simon est aussi un village, ce noyau central où nous retrouvons des commerçants, des artisans et des artistes, notre école, une bibliothèque branchée sur un réseau de bibliothèques, notre quincaillerie qui dessert toute la région, et encore. Nous y retrouvons un grand parc invitant, toujours en devenir, promesse de charmes indicibles dans un proche avenir et qui me donne envie de vivre trop longtemps.
Le mariage de ces populations, certaines tributaires d’un passé séculaire et d’autres fuyant les villes étouffantes, se réalise de façon relativement harmonieuse, les uns étant ouverts aux transformations qui se font parfois non sans douleurs, et les autres invités aux sacrifices nécessaires afin de refaire une sans douleurs, et les autres invités aux sacrifices nécessaires afin de refaire une connexion saine avec la campagne et ceux qui l’habitent. Nous sommes à la fois témoins des travaux sur la ferme et branchés sur la fibre optique, l’internet haute vitesse et le cellulaire. Quelle mixité stimulante! Les problématiques y sont nombreuses et diverses. Par contre, les énergies vives qu’on y retrouve font mentir l’image qu’on pourrait se faire d’une municipalité dévitalisée. Peut-être l’est elle. Mais les gens qui y vivent ne le sont pas. L’un de nous a plus de 90 ans et court encore!
Ces énergies ont toujours agi dans notre milieu, peu importe les circonstances parfois décourageantes. Mais en 2023 nous allons faire en sorte qu’elles puissent mieux se structurer, émerger et gagner en puissance. La municipalité existe par et pour les gens qui l’habitent. La population est invitée à participer à sa gestion, en contribuant de façon significative à dessiner ce que nous voulons qu’elle devienne et à contribuer à ce qu’elle le devienne. Et nous évaluerons en cours de route dans quelle mesure nous y arrivons et quels sont les obstacles encore à surmonter sur notre chemin. Nous souhaitons créer une osmose entre les administrateurs et gestionnaires de la municipalité et ceux qui la constituent, qui l’habitent.
La municipalité, c’est nous. Chacun de nous. C’est ma promesse. C’est mon engagement.
Denis Marcoux - Janvier 2023


Conseil municipal
Les membres du conseil sont :

Maire : M. Denis Marcoux
Siège 1 : M. Samuel Beaulieu-Provencher
Siège 2 : M. André Rioux
Siège 3 : Mme Jacqueline d’Astous
Siège 4 : M. Michel Barrière
Siège 5 : M. Francis Beaulieu
Siège 6 : Mme Johanne Bélanger

Suppléments

À propos

Municipalité de Saint-Simon-de-Rimouski

MRC des BasquesNotre municipalité occupe une étendue de 75 km2 dans l’extrémité nord-est de la MRC les Basques, dans le Bas-Saint-Laurent. Elle est située à mi-chemin entre Rivière-du-Loup et Rimouski...

Dernière mise à jour
2023-01-12 17:42:12

Coordonnées

Municipalité de Saint-Simon-de-Rimouski
30, rue de l’Église
Saint-Simon-de-Rimouski (Québec) G0L 4C0

Partager cette page

© 2019-. Tous droits réservés.